Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Casanova

1 - Var matin du mercredi 1er janvier 2014, page 23, article non signé, titre barrant toute la page : « Des vœux de combat ». Var matin a donc perçu les 10 minutes de vœux de François Hollande comme des vœux de combat ! Tous les goûts et sentiments, toutes les impressions sont dans la nature, n’est-ce pas ?

OBSERVATION.

Lors de ces vœux François Hollande nous a déclaré « les yeux dans les TroisSinges-Hollandeyeux » que les impôts étaient trop élevés en France. Ou bien c’est du culot, car c’est lui qui a encore augmenté les impôts, ou il se fout de notre gueule, ou il n’est pas concerné par l’action du Gouvernement, dont il ignore les actes. Dans tous les cas je ne saisi pas en quoi ses vœux étaient des vœux de combat.

 

2 – Dans le même Var matin du mardi 31 décembre 2013 en page 14, le directeur des rédactions écrivait : « Si François Hollande souhaite rassurer les Français ce soir, un conseil : qu’il se taise. »

OBSERVATION.

Cela était nettement mieux vu.

 

3 – Dans le Var matin du mercredi 1er janvier 2014, nous pouvons apprécier des vœux en trois pleines pages en couleurs, qui nous sont envoyés, à nos frais, par le Conseil général du Var, la Communauté d’agglomération dracénoise et la ville de Draguignan.

OBSERVATIONS.

Sachant l’efficacité des vœux, on comprend que ces trois institutions aient éprouvé le besoin de « mettre le paquet » pour ces bons vœux. Comme le dit Philippe Bouvard dans ce même numéro : « Avec la crise économique et l’incapacité des politiques à la résoudre, les vœux sont devenus inusables… » et somptuaires : 3 pleines pages en couleurs  provenant toutes d’institutions locales emboitées, dans le même département (et de même couleur politique, UMP cette fois) : commune, groupement de communes et Conseil général. Ça c’est de la bonne gouvernance et de la cohérence (l’incohérence n’est pas réservée au PS) : 3 dépenses pour le même objet, dont une seule aurait largement suffit, compte tenu de l’intérêt de la chose.

 

4 – La lettre du Sénat n° 37 de Pierre-Yves Collombat, sénateur du Var. Notre sénateur (PS) édite régulièrement une lettre particulièrement instructive sur le fonctionnement des institutions parlementaires. Quelques unes des observations de la lettre n° 37 confirment l’amateurisme du Gouvernement et nombre de mes observations antérieures. Les voici en vrac au sujet du nouveau découpage cantonal : « Constatons cependant que la cohérence des décisions ne saute pas aux yeux. » « Le découpage totalement artificiel et sans lien avec les territoires de vie… » « Résultat : des cantons sans signification pour personne… »

OBSERVATIONS.

Politique de Gribouille et politique qui part en quenouille… en tous domaines !

Découpage cantonal qui a pour résultat d’augmenter, encore, le nombre de postes à pourvoir !!! 

 

5 – Des chiffres zappés par la télé : le 15 novembre un sondage réalisé par ChangementYouGov pour le Huffington Post et i-Télé, a donné les chiffres suivants : «  François Hollande recueille 15 % d’opinions favorables », soit, après une soustraction élémentaire : 85% d’opinions défavorables !

SOURCE le Monde du 14 novembre 2013. http://www.lemonde.fr/politique/article/2013/11/14/la-popularite-de-francois-hollande-chute_3513384_823448.html 

OBSERVATIONS.

Le journal dit « seulement » 76% d’opinions défavorables, car des Hollande-Marianne855-Wsondés ne se prononcent pas.

Raisonnablement, ces chiffres ne sont pas crédibles. A entendre les gens dans la rue ou sur les blogs, qui peut croire qu’il y a encore 15% qui apprécient François Hollande, il n’y a quand même pas 15% d’homosexuels en France. Mais, allez savoir !... Ou alors beaucoup de femmes (50% de la population) ont  oublié sa s

 

aillie sur  « la femme de sa vie » au sujet de Valérie, en oubliant ses amours « de jeunesse » comme  Ségolène (4 enfants) et Anne ? (1 enfant). Ou alors sa phrase a été tronquée, il voulait dire « la femme de ma fin de vie ».

 

royaume banane

 


 

Commenter cet article

trublion 03/01/2014 09:02

il s' est dit content d' avoir imposé le mariage pour tous !
on ne lui a sans doute pas dit que la moitié au moins des français étaient toujours contre !
d' ailleurs lui même !!!!