Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Casanova

Corrigé le 4 février à 9H20.

Nous venons de vivre une semaine terrible, qui justifie cette interruption d’un jour, pour prendre du recul. Je me mets en grève pour la journée.

 

TROP, C’EST TROP !!! J’ai beau être blindé et blasé, cette semaine a battu tous les records en matière de mensonges politiciens,  d’amalgames et de confusion, comme de prises de positions stupides. L’essentiel a été délibérément occulté au profit de l’accessoire. L’émotion a pris un pas déterminé et déterminant sur la raison. Bref,   l’enfumage du peuple a « dépassé les bornes des limites » (comme dit dans une publicité).

 

Je reviendrai sur tout cela après avoir laissé décanter… Et il y a de la matière ! Sans doute plus que je ne pourrai en traiter : des écoles-pilotes aux expérimentations hasardeuses, des imprécations de la part d’un ministre, du type monsieur X est d’extrême-droite… alors qu’il est très proche de Mélenchon, donc de l’extrême-gauche, sans parler de la théorie du genre à l’école primaire (il a fallu supporter les contorsion du type « ce n’est pas une théorie, mais des études », « ce sont des théories » ou « le projet de résolution Lunacek qui sera adopté cette semaine à Bruxelles, ne contourne pas la reculade française », ou « c’est un sujet de recherches universitaires »…  mais il est introduit au cours préparatoire. Rajoutons aussi les horaires et rythmes scolaires modifiés, y compris à Ampus, dans la confusion, sinon la béatitude générale et l’absence de réactions rationnelles des parents. Ajoutons encore les fondamentaux de l’enseignement public abandonnés au profit de l’éducation physique et des activités d’éveil. Il faudrait aussi parler de la confusion des genres, comme le maire d’Ampus imposant l’horaires des classes à l’école !!! Oui, c’est le maire d’Ampus qui a fixé pour la prochaine rentrés les horaires, au mépris des contraintes des parents qui vont travailler à Draguignan. Et que dire des syndicats qui se désolidarisent des revendications populaires pour se ranger du côté de l’Etat. Que dire du qualificatif « d’intégristes catholiques » dont sont traités les manifestants de La manif pour tous défenseurs de la famille. Que dire du harcèlement subi par Dieudonné et des marchés publics douteux de la ville d’Evry (ville de Manuel Valls ) ? Que dire de l'anti sémitisme mis à toutes les sauces ? Que dire, cerise sur le gâteau, du ministre Moscovici, face a Marine Le Pen, n’ayant comme tout argument définitif que des formules creuses et aucun argument rationnel (ils nous ont déjà fait le coup en 2005). Il va falloir y revenir tant l’outrance est choquante...

 

Bref nous sommes entrés dans une période de déstructuration de la société (le mot déstructuration est même employé dans le manuel ABCD pour l’égalité). Nous sommes Dans une période de confusion des esprits et d’anarchie jusqu’au sommet de l’Etat.

 

Ma réaction synthétique du jour est c’est écœurant ! Il faut une pause !

 


Commenter cet article

trublion 04/02/2014 09:22

il n' y a pas de dialogue possible avec des faux jetons menteurs !
la seule solution est de les éradiquer

Casanova 04/02/2014 10:23



On est bien d'accord !