Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Casanova

Complété le 10 février à 7H20.

NOTES DE LECTURE.

« La dislocation des Etats européens se précise », par Pierre Hillard dans Boulevard Voltaire du 17 décembre 2013. 

SOURCE : http://www.bvoltaire.fr/pierrehillard/la-dislocation-des-etats-europeens-se-precise,44791?utm_source=La+Gazette+de+Boulevard+Voltaire&utm_campaign=d1c2a8a558-RSS_EMAIL_CAMPAIGN&utm_medium=email&utm_term=0_71d6b02183-d1c2a8a558-29264525

EXTRAIT.

« Bruxelles, acquis à la cause régionaliste, veut affaiblir les États afin d’être seul maître à bord et réussir ainsi la création d’un bloc européen composé d’une myriade de régions soumise à sa seule autorité. Il est vrai aussi qu’une telle évolution faciliterait l’instauration d’un marché transatlantique où seuls deux interlocuteurs – l’administration américaine et la commission européenne – se feraient vis-à-vis. Ainsi, le principe régionaliste mettant à mort les nations permettrait l’émergence de cités-États et de régions dans le cadre d’une Europe fédérale et farouchement technocratique. »

 

OBSERVATIONS.

La catalogne (Barcelone) et l’Ecosse vont organiser un référendum pour demander leur indépendance vis-à-vis de l’Espagne et de la Grande Bretagne.  Jean-Marc Ayrault  a annoncé sa volonté de renforcer la régionalisation de la Bretagne…que la Bretagne.

Conclusion de Pierre Hillard, que je partage : « Nos politiciens sont porte-paroles et diffuseurs, pour la plupart inconscients, d’une politique conduisant à l’asservissement mondialiste. »

Les technocrates bruxellois, appuyés par nos politiciens s’activent ainsi à détruire les Etats-Nations.

Voir et écouter l’intervention édifiante d’un député européen.

http://www.youtube.com/embed/jbLFo02jlH8

voir le découpage de la France pour les élections européennes. Ça ne vous rappelle pas nos anciennes provinces ?

Europedesregions.jpeg Les Suisse eux semblent avoir pris la mesure du danger du fédéralisme européen et viennent de voter pour s'opposer à l'immigration massive des étrangers dans leur pays qui comporte déjà 23% d'étrangers (Français, Allemands, Italiens !!!). Notons que la Commission européenne vient de réagir violemment contre ce vote des Suisses et menace la Suisse de sanctions - la Suisse qui n'est pas membre de la Communauté européenne et a voté il y a 20 ans contre l'intégration dans l'UE.

Pour mémoire, pendant que les Suisses éssayent de se protéger de l'invasion "européenne", nos dirigeants font tout leur possible pour faciliter l'invasion maghrébine. Ainsi les droits à payer pour les formalités d'immigration ont été divisés par 2 !!! Le plus extraordinaire c'est que nos dirigeants et ceux qui les soutiennet, sont bien incapables de nous expliquer pourquoi ils tiennent à la désintégration du pays et au remplacement des populations. Quel est l'intérêt du pays pour importer toujours plus d'étrangers du sud ? A part des considérations religieuses et dogmatiques, il n'y a aucune explication rationnelle !

En attendant, la conséquence, tiré d'un document syndical (CFDT, février 2014) c'est la montée du racisme et de la xénophobie (+23% en un an) et le rejet croissant des étrangers (69% déclarent qu'il y a trop d'étrangers).

Officiellement nos dirigeants et le PS (ne parlons pas de l'UMP inexistant) restent de marbre et accusent les "l'extrême-droite" confondant une fois de plus la cause et l'effet.

Il y a un véritable impérialisme européen qui ne vise qu'à affaiblir le poids des peuples et à transférer toujours plus de pouvoir au gouvernement des technocrates de Bruxelles et aux financiers de Londres et de New York... avec la complicité des "élus" qui nous dirigent et n'ont pourtant pas été mandatés pour nous asservir toujours plus, malgré nos régimes dits démocratiques.

Pour mémoire encore, lors d'un séjour à Londres, j'ai entendu de mes oreilles un britannique déclarer : "les Ecossais peuvent prendre leur indépendance, ils ne pourront rien faire, car l'argent est à Londres."

 

 


 

 

 


Commenter cet article

trublion 10/02/2014 09:38

et pourtant les Usa n' aiment pas l' Europe, si on en croit certaine réflexion !
J' espère que le résultat des votes suisses aura une incidence chez nous, et que les votes aux européennes montreront un rejet de Bruxelles

Casanova 10/02/2014 15:03



Le dessin de ce jour de Plantu dans le Monde résume très bien la situation réelle.