Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Casanova

Marianne n°879, par Joseph Macé-Scaron, page 3.

« Ça se complique. En Ukraine et ailleurs [Caracas, Bangkok…], la rue s’insurge contre des régimes issus des urnes. »

 

Marianne n°879, page 9.

« Perdre les ouvriers ? C’est pas grave. » François Hollande.

 

Causeur n° 08, par Philippe Martel, page 31.

« Aujourd’hui le gaullisme social, c’est le FN ! »

 

Causeur n° 09, par Jean-Michel Quatrepoint,  page 45-46.

« L’Europe a désormais un visage, celui d’Angela Merkel, et une capitale, Berlin. »

« On peut accepter des abandons de souveraineté quand on est fort, jamais quand on est affaibli. » 

 

Le Nouvel Observateur n° 2566, par Sophie Coignard et Romain Gubert, page 50.

Sur la situation du pays (citant Philippe Lagayette)… « C’est comme quelqu’un qui gagne le smic et qui s’achèterait une Porsche. Il faudra bien financer la voiture de sport un jour. »

 

OBSERVATIONS

  • La France est le pays du monde qui a le plus de représentants : soit 1 élu pour 108 Français. La France est ainsi un pays, qui s’offre le luxe d’avoir une assemblée parlementaire sans pouvoirs réels, le Sénat, comprenant 348 sénateurs indemnisés 13 340€/mois (+ avantages divers).
  • En France : 925 parlementaires pour 65 millions d’habitants, aux Etats-Unis : 535 parlementaires pour 310 millions d’habitants.
  • La France est le pays du monde qui a le plus de niveaux décisionnels (le mille-feuilles territorial). Sous l’ancien régime il y avait 3 niveaux : l’Etat, la Province et la Cité. Aujourd’hui on dénombre plus de 8 niveaux : Etat, communes, syndicats de communes, communauté d’agglomérations, départements, régions, schémas de cohérence territoriale (SCOT),  territoires, pays, terroirs…
  • Même pour le symbole, en période d’austérité il n’est pas question de revoir ce système. Et pour cause, les décideurs d’un éventuel changement de système en sont les premiers bénéficiaires… il faut bien vivre confortablement.
  • En France le code du travail comporte 2500 pages !
  • En France les codes sont innombrables, du code civil au code de l’urbanisme en passant par le code rural et le code de l’environnement… En France il n’y a donc plus un seul individu capable de maîtriser toute cette paperasserie génératrice de lenteurs et contraintes à l’infini.
  • La France est le seul pays au monde à avoir inscrit dans sa constitution le « principe de précaution », interprété et mis en œuvre comme justification de blocages en tous genres.
  • La France avec 2000 milliards d’euros de dettes (94% du PIB) et 70 milliards de déficit annuel, n’a plus de marge de manœuvre. Ni pour de « l’investissement productif », ni pour de la créativité et de l’innovation, ni pour des initiatives (comme la réduction des impôts !) ni pour développer du co-développement (pour offrir à nos ex-colonies autre chose que notre armée !)... Seule une RAZ (remise à zéro) peut changer la donne.
  • Pour une fois Hollande n’est pas le seul responsable, ça fait 40 ans que ça dure et Sarkozy a battu tous les records en matière d'endettement du pays (avec 400 milliards d'emprunts "de confort"!!!). Le dernier gestionnaire sain du pays a été Raymond Barre, qui est mort depuis longtemps et dont les Français n’ont pas voulu comme président de la République. Pauvre France, qui va encore voter en se fiant à des étiquettes de partis faillis, manipulateurs et périmés ! Voir les campagnes municipales et européennes en cours.
  • Le système est devenu complètement hors contrôle et malgré les millions de fonctionnaires en place, les centaines de "conseillers" dans les ministères, tous les jours, la clique au pouvoir (et celle qui aspire à lui succéder) créé de nouvelles sinécures pour caser de nouveaux copains (agences, commissions...) alors qu'il faut élaguer, concentrer et activiver les forces et compétences existentes.

Bref, la France notre beau pays, notre Patrie est devenu l’équivalent des écuries d’Augias, que seul Hercules avait réussi à nettoyer ! En France, tôt ou tard le Peuple devra se muer en Hercules et faire le ménage en grand... En attendant ce jour, c’est l’expectative et la démobilisation ; « Encore une minute monsieur le bourreau. »

 

Pensées du jour.

Peter Joseph : «… nul ne peut nier, dis-je, que ces institutions ont une grande inclination à la dénégation, à la malhonnêteté et à la corruption afin de s’auto- préserver et s’auto-perpétuer […]. Les pouvoirs orthodoxes établis continuent à se perpétuer, ne recherchant que leurs propres intérêts et leur confort. » 

Jean-Luc Mélenchon : « Qu’ils s’en aillent tous ! »

Albert Einstein : « On ne résout pas un problème avec les modes de pensée qui l’on engendré. »

 

Commenter cet article

trublion 22/02/2014 08:50

je suis bien d' accord, c' est toute l' armada des élus qui est à virer de bord et à revoir !