Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Casanova

Résumé tiré de Dominique Jamet : « Il est encore temps de s’aviser sur les bords du Potomac que la Russie n’est ni le Centrafrique ni la Serbie ni même l’Iran, et que chacun dans cette affaire retrouve le sang-froid que certains ont apparemment perdu »

 

 

« UKRAINE : HOLLANDE JOUE AVEC LE FEU (par Maurice D.) »

SOURCE : http://www.minurne.fr/ukraine-hollande-joue-avec-le-feu-par-maurice-d?&trck=nl-869402-353086-86MVk 

  

« […] La Russie a envoyé des troupes pour montrer sa force, protéger ses ressortissants et ses amis ukrainiens russophones, et surtout son accès vital à la Mer Noire et de là à la Méditerranée. 


 

Et voilà que Fabius et Ashton agitent leurs petits bras grassouillets en montrant le poing à Poutine : "Attention, on va sévir !"

 

Quelle farce ridicule ! L'Europe ne peut même pas aider la France en Afrique et la France a toute son élite militaire embourbée dans les tartarinades de Hollande. Alors elle appelle à la rescousse l'éternel sauveur américain trop content d'avoir un prétexte pour emm… Poutine, mais qui ne fera pas plus […] »

 

« L'EXTRÊME DROITE UKRAINIENNE INFILTRE LE MOUVEMENT PRO-EUROPÉEN À KIEV »

Par Raphaël Czarny | publié le 23/01/2014 dans slate.fr

SOURCE : http://www.slate.fr/monde/82625/extreme-droite-ukrainienne-kiev 

 

UKRAINE : on se calme !

par Dominique Jamet sur Boulevard Voltaire, le 2 mars 2014.

SOURCE : http://www.bvoltaire.fr/dominiquejamet/ukraine-se-calme,52178 

« Le président Obama, si prompt à montrer du doigt la paille dans l’œil de Poutine, ne voit-il pas la poutre qui est dans le sien ? »

[…]« De fait, ces dernières trente-six heures, des acteurs politiques de premier plan et des commentateurs autorisés qui n’ont pas l’excuse de devoir vendre du papier pour gagner leur vie [...], vont répétant, le regard sombre et la voix caverneuse, que dans cette affaire la Russie se mêle de ce qui ne la regarde pas et qu’en somme elle n’a rien à faire dans son pré carré, dont la Crimée fait pourtant si évidemment partie. »

 

« Lorsqu’en 1991 Boris Eltsine, entre deux vodkas, décida de brader l’URSS et d’accorder leur indépendance à la quasi-totalité des Républiques jusqu’alors fédérées au sein de ce gigantesque ensemble, la Crimée [république indépendante] resta associée à l’Ukraine. La chose se fit automatiquement et comme machinalement dans le cadre d’une dévolution aussi bâclée que le fut en son temps le passage de l’Algérie française à l’Algérie indépendante. »

 

« … le nouveau gouvernement ukrainien qui ne tient, lui aussi, sa légitimité que de l’insurrection en appelle au soutien des puissances occidentales pour résister à la pression russe. Pourquoi ce qui est permis aux uns et leur vaut les louanges du monde entier serait-il interdit aux autres ? »

 

« […]Le président Obama, si prompt à montrer du doigt la paille dans l’œil de Poutine, ne voit-il pas la poutre qui est dans le sien ? Un pays qui s’est arrogé le droit, pendant quinze ans, d’écraser le Vietnam sous un tapis de bombes et de pesticides, d’installer ou de protéger des dictatures militaires au Guatemala, en Argentine, au Chili, au Nicaragua, à Saint-Domingue, un pays dont les interventions massives et maladroites ont déstabilisé l’ensemble du monde musulman, un pays qui a généralisé le chaos et fait tomber du ciel la mort sur l’Irak, l’Afghanistan, le Pakistan, le Yémen, s’émeut à la seule idée que la Russie ait son mot à dire sur ce qui se passe chez son plus proche et son plus grand voisin. » […]

 

« Il est encore temps de s’aviser sur les bords du Potomac que la Russie n’est ni le Centrafrique ni la Serbie ni même l’Iran, et que chacun dans cette affaire retrouve le sang-froid que certains ont apparemment perdu »

 

OBSERVATIONS.

Lu et approuvé !

Heureusement que Merkel veille et qu’elle s’est longuement entretenue avec Poutine et qu’ils semblent avoir trouvé une solution.

J’ai envie de dire « à la niche les autres ! »

La situation est trop sérieuse pour la laisser entre les mains de « comiques », du type BHL, qui s’est fait photographier sur les barricades, ou le sinistre John Kerry (qui fut candidat à la présidence des US !!!) et évidemment nos duettistes guerriers FH et Laurent Fabius.

 

 

Commenter cet article