Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Casanova

 

 

« Quand la prudence est partout, le courage n’est nulle part »

par le cardinal Désiré Mercier.

 

Cette pensée pour rappeler que les Français sont le seul pays au monde à avoir inscrit dans leur constitution un « principe de précaution » qui bride ou empêche toute initiative audacieuse, toute innovation hors des sentiers battus.

C’est la négation même de l’intelligence humaine et son aptitude à la réflexion et à l’anticipation.

 

Pour prendre des exemples locaux, significatifs de l’état d’esprit, où se complait actuellement notre peuple :

  • Il ne fallait pas faire de musée de la truffe à Ampus… parce que Aups devait en faire un, qui n’est pas réalisé 15 ans après que nous ayons échafaudé et commencer à mettre en place notre projet… Abandonné par les municipalités Vignal, pour raisons inavouées, sinon inavouables, à moins qu’il ne ce soit agit d’appliquer le principe de précaution. à moins qu’il ne s’agisse d’une application locale duprincipe de précaution.
  • Il ne fallait pas faire de retenue d’eau au plan, car les grands hydrogéologues anonymes d’Ampus avaient décrété qu’il n’y aurait pas d’eau pour remplir le barrage (malgré l’étude de faisabilité réalisée par le Canal de Provence). Encore sans doute le principe de précaution, inscrit dans la Constitution !!!
  • Il ne fallait pas faire de complexe touristique à Valségure, Ampus y aurait perdu son âme. A voir le désert villageois l'après-midi à Ampus, je constate qu'il n'y a plus un seul ancien sur la place et qu'Ampus abel et bien perdu son âme villageoise sans complexe touristique...

De profondis !

 

Si on avait appliqué le principe de précaution à l’époque, la Tour Eiffel n’aurait pas été construite, ni le canal de Panama percé, pas plus que le canal de Suez, et Christophe Colomb n’aurait pas découvert l’Amérique, Magellan n’aurait pas fait le tour du monde sur des coquilles de noix et découvert le passage du cap Horn, ni Pasteur expérimenté le vaccin contre la rage, François Ier n'aurait pas envoyé Verrazzano découvrir New York, et Jacques Cartier n'aurait pas découvert le Canada. Etc, etc.

 

C’est fou comment notre peuple aventureux et combatif est devenu couard et a peur de tout.

 

J’ai ma petite idée sur le sujet. Nos dirigeants ayant une trouille bleue que le peuple ne se réveille et entre en révolution, qu’ils font tout ce qui leur est possible pour nous anesthésier, grâce à la télé qu’ils contrôlent !!! Le dernier exemple en date est la façon dont les médias nous relatent ce qui se passe en Ukraine, où l'Occident attise les braises et accuse Poutine.

 

En provence on aurait dit : "ils jettent la pierre et ils cachent le bras."

 

Quand à la finance qui mène le monde, peu lui importe d’appauvrir les Français s’ils peuvent récupérer les Turcs et le Ukrainiens…

 

 

 


Commenter cet article