Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Casanova


À la demande de certains lecteurs, voici 3 cartes illustranIrak-1-Wt la stratégie des djihadistes en Irak.

Sur le site canadien http://www.postedeveille.ca/ vous trouverez plusieurs analyses de la situation en Irak.

 

Irak-2-WIrak-3-W.jpg

 

Vous êtes dans le brouillard géopolitique ? Alors récapitulons brièvement (ça vaut le coup, car si ce n’était tragique ce serait cocasse).

1- Le président élu de la Syrie est Bachar al-Assad, de confession alaouite (tendance chiite, comme l’Iran). Le président élu d’Irak (choisi par les américains) est al-Maliki (un chiite, comme l’Iran) qui a remplacé Saddam Hussein le « dictateur » sunnite laïque, pendu.

 

2 - L’Iran, grand ennemi d’Israël et des États-Unis. Pour preuve, les États-Unis viennent de sanctionner notre BNP de 10 milliards de $ pour avoir transgressé l’embargo américain sur l’Iran. C’est bien dire que l’Iran est l’ennemi suprême. L’Iran, donc, qui soutient Bachar al-Assad et aussi le Hezbollah libanais, est une menace directe pour Israël, qui envisage d’aller bombarder les installations nucléaires iraniennes. L’Iran responsable de l’attentat antisémite de la rue des Rosiers à Paris et de la fatwa condamnant à mort Salman Rushdie et Hirsi Ali cette députée néerlandaise, obligée de fuir en Amérique…

 

2 - En Syrie, les rebelles ou terroristes sont des djihadistes (de plusieurs mouvances sunnites salafistes, mais tous assimilables à al-Qaida), soutenus par les Saoudiens, le Qatar, les Américains et les Français (Hollande, Sarkozy, BHL). Ces terroristes égorgent à qui mieux mieux, crucifient les chrétiens et jouent au football avec la tête des suppliciés. De futurs grands démocrates, qui méritent toute notre assistance, pour abattre le tyran alaouite laïc Bachar al-Assad, qui défend les minorités religieuses (chrétiens, druzes, alaouites…).

 

3 – En Irak, les rebelles s’appellent « État islamique en Irak et au Levant » (EIIL), appelé talibans à la télé française. Ils sont, comme sunnites salafistes soutenus par l’Arabie saoudite et le Qatar, et mitraillent sans problèmes, au cri de Allah Akbar,  les femmes, les enfants et bien sûr les hommes et pour que nul n’en ignore filment leurs exploits. Les Américains comptent, en Irak , sur l’Iran et ses gardiens de la révolution islamique, pour stopper l’avancée des djihadistes sunnites (ceux que nous combattons au Mali et que nous aidons en Syrie !) pour éviter qu’ils ne contrôlent les puits de pétrole. Les gardiens de la révolution, dont l’Amérique espère l’aide sont ceux qui sont au côté de Bachar al-Assad en Syrie et ont combattu Israël au Liban. Israël allié indéfectible des États-Unis. L’Irak ou l’ayatollah chiite Sistani, a lancé la chasse aux gays, que notre président adore.

 

J’espère que vous suivez !!!

 

Il est effectivement plus simple de taper sur Vladimir Poutine qui lui veut seulement défendre les Russes et se déclare défenseur des valeurs chrétiennes. L'horreur ! Un malade ce Poutine ? Défendre les valeurs chrétiennes, où a-t-il trouvé ça ? La Russie qui par ses immenses réserves de pétrole et de gaz pourrait nous dispenser d’être tributaires de l’Arabie saoudite.

C’est fou non ?

 

Il est effectivement plus simple de crier à la stigmatisation de l’islam, « religion de paix et de tolérance », dans notre pays pour toute remarque objective concernant les pratiques antisémites de cette religion et le danger potentiel. Une religion tellement de paix et de tolérance, qu’elle applique toujours une fatwa de 1200, toujours en vigueur, appelant à l’extermination des Alaouites, pourtant une branche de l’islam. Plus récemment le cheik jordanien Yasser al Ajlouni a émis une fatwa autorisant le viol des femmes alaouites. Il est effectivement plus logique de s'offusquer d'une saillie imbécile du vieux Le Pen, autrement plus dangereux pour Israël et la paix du monde que l'Iran ou l'Arabie saoudite !

C’est fou non ?


Peut-être faudrait-il envoyer cet article à Fabius, Hollande (+Sarkozy et BHL).

 

 J'étais parti pour écrire diverses brèves, mais c'est renvoyé à plus tard.


 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article