Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Casanova

InfoAutrement-W

Après les scènes de guérilla urbaine… 100 policiers supplémentaires ont été envoyés à Calais.

RAPPEL les policiers, soutenus par la population ont fini par manifester dans la rue, le 13 octobre, pour exprimer leur ras-le-bol.

 

« Dans quel chaos faudra-t-il être plongé pour que le problème soit enfin vraiment traité ? » par Anne-Laure Debaecker, sur Boulevard Voltaire, le 25 octobre 2014.

 

Silence radio dans les rangs politiques de l’UMPS. Seule Marine le Pen, s’est déplacée et s’est exprimée sur la situation : «S'il y a bien un coin de France qui symbolise la chute de l'État, c'est Calais. Je suis venue ici pour parler du drame à ciel ouvert dont personne ne parle.»

 

OSERVATIONS

Des militants anti-FN, braillaient lors de sa visite « stop à la haine ». Notons que depuis 15 ans Calais vit un drame permanent et que dénoncer ce drame se traduit chez certains par « stop à la haine ».

Définition du dico pour « haine » :  Aversion profonde et violente pour quelqu'un ou quelque chose.

 

 La « haine » est le mot favori des gauchistes islamo-collabos. Tout avis non conforme à la pensée immigrationniste sans limite, est qualifié d’attitude de « haine ». Même Eric Zemmour (pour son travail d’historien) a figuré en couverture du Nouvel Obs, avec « La haine » barrant la page.

 

On l’aura compris, pour les anarcho-gauchistes détenteurs de la sainte pensée unique, toute évocation d’un semblant d’ordre républicain, toute évocation des réalités de l’histoire, ne peut traduire que de la haine de l'autre (?) et du fascisme.

NB. J’ai connu ça de très près, lorsque j’étais maire d’un village (Ampus), quand j’ai demandé à une « citoyenne », de gauche, de dégager sa voiture qui empêchait le passage du car de transport scolaire, j’ai reçu pour réponse : « c’est le fascisme ici ! » Le code de la route c’est aussi le fascisme !!! Toute contrainte, tout code sociétal, c’est le fascisme !!!

 

Faut-il donc en déduire que pour « la gauche » (au pouvoir) seule l’anarchie et le chaos, comme la destruction de toutes les valeurs et règles sociétales (celles qui permettent de vivre ensemble), ont droit de cité ?

 

En fait, le constat s’impose : la déstructuration de la société apparaît de plus en plus comme l’objectif ultime d’une certaine partie de notre population, actuellement au pouvoir. Par dogme, obscurantisme, ou par bêtise ? Les trois sans doute. Là, pour comprendre, il faut relire « les lois fondamentales de la stupidité humaine » de Carlo M.Cipolla. PUF éditeur, 2012 :

« La probabilité que tel individu soit stupide est indépendante de toutes les autres caractéristiques de cet individu. » (… stupidité pour des raisons génétiques). […] j’ai constaté que la même fraction des enseignants* y était stupide… Cette fraction se retrouve même chez les prix Nobel…

 

*Ce sont ceux-là qui, majoritairement, se réfugient dans les syndicats, ou les structures associatives, ou le ministère et qui orientent la politique de l’éducation nationale !!!


Ainsi, l’école (où les syndicats gauchistes sont rois) a commencé depuis longtemps (1968) sa contribution à cette œuvre de destruction massive de notre société et de notre civilisation. Et il n’y a pas de Jules Ferry à l’horizon pour changer de cap !

 

Nous avons bien noté, en ce début d’année scolaire, qu’ils ont mis le turbo. Depuis quelques mois, au sujet de l’école, il n’est jamais question de contenus « instructifs » d’enseignements (sur les fondamentaux) , ni de méritocratie républicaine, ni de débouchés, ni de confrontation internationale, ni d’avenir de la jeunesse…

 

La télé, relai d’enfumage par excellence, ne nous parle que Pinocchio-W.jpgd’activités ludiques (nos dirigeants devraient relire le Pinocchio de notre enfance et la fabrique d’ânes de son île aux plaisirs), d’éducation sexuelle pour les très jeunes (dès 9 ans), en même temps que contradictoirement « ils » nient la différence des sexes, jusqu'à 18 ans (théorie du genre), en même temps que l’école se prête à l’apologie des homosexuels (dans les classes par des associations militantes gays, ou par circulaire ministérielle), que l'actuel ministre (franco-marocain) accepte le voile à l’école (évidemment)... La suppression des notes est aussi à l’ordre du jour (pour ne pas traumatiser les enfants en difficulté, le nivellement par le bas, la médiocratie en marche). L’école est devenue pour le ministère « de l’Éducation » nationale, le laboratoire du docteur Folamour. Une véritable machine infernale de destruction massive de la jeunesse, donc à terme de toute la société, se met en place, lentement mais surement !

Fondamentaux-W-copie-1

 


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

MARTINE 25/10/2014 11:47

j'ai lu quelque part que NVB était pour que les mamans voilées puissent venir a l'école
ma foi j'ai cru a une blague
c'est pas par hasard qu'lle est ministre éducation nationale ;la théorie du genre elle est a fond
bla bla bla
j'en passe et des meilleurs
sais tu que les personnes qui sont contre la corrida ,sont traitées comme des criminelles,et sont cadamnees a des amendes voir des sursis
bref on marche sur la tete
je suis assez pessimiste ;-(

Casanova 26/10/2014 17:42



Il faut garder le moral !!!


Il y a de plus en plus de résistants.