Jeudi 19 avril 2012 4 19 /04 /Avr /2012 17:27

 

Blog de Frédéric Taddéï (France 3) : newsring.fr

 

1° Les ralliements de dernière minute valent-ils quelque chose ? 

Doit-on considérer les ralliements de Hirsch, Amara, Lepage et Girardin au candidat du PS comme de l'opportunisme ?

 

http://www.newsring.fr/politique/697-les-ralliements-de-derniere-minute-valent-ils-quelque-chose

 

Réponse de Thomas le Délicat : 

Du pareil au même 

« Difficile de dire si ces ralliements de dernière minute changeront quelque chose. A priori cela m'étonnerait. Ou alors très à la marge.

 

Par contre, et c'est bien plus important, je trouve que cela ne fait que renforcer l'impression que les «partis de gouvernements» sont assimilables à une même caste qui pense la même chose, qui échoue à tour de rôle depuis 30 ans et qui continue pourtant à solliciter les suffrages. Il faut dire qu'ils auraient tort de s'en priver vu que les français continuent obstinément à les reconduire, fut-ce avec une forte abstention.

 

Bien sur il y a une différence de style. Il y a même parfois des prises de décisions qui influencent le concret. Réduire le temps de travail ou faire un bouclier fiscal, ce n'est pas exactement la même politique. Certes.

 

Mais au final c'est main dans la main que l'UMP et le PS ont amené la France dans la voie suicidaire de la dérégulation, du libre échange sauvage et de la construction d'une Europe de l'argent. »

 

 

Faut-il reconnaître l'homoparentalité ?

 

J’ai reçu une demande pour produire un article par l’équipe de Taddéï : « A une semaine du premier tour de la présidentielle, SOS Homophobie tente d'attirer l'attention des électeurs sur l’homoparentalité. Nous organisons actuellement un débat autour de la question : " Faut-il reconnaitre l'homoparentalité ? "
J'aimerais vous proposer de participer au débat car il me parait intéressant et pertinent d'avoir votre point de vue sur la question… »

 

J’ai donc produit le 18 avril 2012 à 19:14, le texte suivant :

 

http://www.newsring.fr/societe/681-faut-il-reconnaitre-lhomoparentalite#utm_source=newsringmail&utm_medium=e-mail&utm_campaign=reaction_mes_contributions

 

« L’amour et le désir de deux membres d’un couple homosexuel ne pourra jamais générer d’enfant !

 

Faut-il rappeler qu’un enfant nait de l’amour entre un homme et une femme et de leur désir réciproque. L’enfant sait donc dans ses gènes qu’il est le fruit d’un désir. Il ne pourra jamais croire qu’il est le fruit de l’amour et d’un désir de « parents » de même sexe. L’amour et le désir de deux membres d’un couple homosexuel ne pourra jamais générer d’enfant !

 

Chacun y va de son avis autorisé, ou plutôt de lieux communs : « je connais des enfants heureux dans des couples homosexuels », «  des enfants peuvent être maltraités par des parents biologiques », « il vaut mieux un enfant bien élevé par un couple homosexuel, que mal élevé par un couple normal, c’est à dire hétérosexuel. » Etc. Certes, mais à ce jour l’état normal de la famille est qu’il y a quand même plus d’enfants aimés, que d’enfants malheureux, élevés par leurs parents biologiques, ou des parents adoptifs hétérosexuels .

 

Toutes les orientations et goûts personnels ne peuvent être pris en compte dans la société, même s'ils peuvent être compris et respectés. La liberté n'est pas l'anarchie. Il y a une différence fondamentale pour la Société entre n'avoir aucun droit et avoir tous les droits. La notion même d'organisation sociale ne peut être mise en cause par des groupes de pression. Même si vous préférez rouler à gauche, vous êtes tenu de rouler à droite. C'est très simple.

 

L'enfant est sacré et il ne doit être élevé que par un couple hétérosexuel (biologique ou d'adoption), conforme à son héritage génétique et à son origine : un père et une mère. Sauf cas particulier d’un aléa de la vie. »

 

Je retiens les réactions suivantes de Christophe Bénéton adressées à des partisans du OUI à l'homoparentalité:

 

« la thèse de Roger n'est pas fautive où en tout cas mérite d'être infirmée avec une argumentation plus solide que votre seul mépris. » 

 

ou encore, 

« Le droit tente de poser un cadre juste pour toutes les parties. Toute extension des droits se heurte forcément aux droits d'autres personnes : les enfants ne sont pas des poupées jetées dans les bras des homos pour faire plaisir : ils ont aussi le droit de grandir dans les meilleures conditions possible .
Que n'étendez-vous le droit à adopter aux pédophiles dans votre élan progressiste... »

 

Le débat est assorti d’un vote par internet, à soumettre aux candidats à la présidentielle. Actuellement la majorité des « lesbiennes, gay, bi et transsexuels » seraient convaincus que le vote Hollande irait dans leur sens.

 

Pour ma part, j’ai évidemment voté NON à l’homoparentalité.

 

Remarque corrélative : la gauche compte être élue grâce à l’apport des minorités les plus bruyantes, de couleurs ou autres. Je rappellerai  donc que l’intérêt général n’est pas la somme des intérêts particuliers.

 


Par Casanova - Publié dans : Campagne électorale
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Commentaires

Aucun commentaire pour cet article

Présentation

Recherche

Texte Libre

Sans haine et sans crainte, ce blog est destiné à soulever des questions d'actualité en toute liberté de pensée et d’expression (selon notre Constitution). 

Ne pas se taire, garder le moral, ne pas avoir peur, révéler les mensonges, rétablir la vérité et apporter une contribution responsable pour une démocratie vivante et positive, voilà mon ambition. Voilà ma ligne de conduite en rédigeant ce blog.

"Tout ce que tu feras sera dérisoire, mais il est essentiel que tu le fasses." Gandhi

 Adresse à ceux qui ne veulent ni voir, ni entendre : On a le droit de ne pas vouloir voir et savoir. On a le droit de dire « après moi le déluge ». On a le droit de ne pas comprendre ce qu'est une évolution. On a le droit de ne pas vouloir en apprécier les conséquences. MAIS ON SAIT ! Et notre responsabilité personnelle et collective est engagée, face à l'histoire.

Pour la défense de la laïcité et de nos valeurs républicaines, grecques, latines et judéo chrétiennes, mon état d’esprit se situe dans la lignée de Riposte laïque et de Résistance républicaine .

 

Syndication

  • Flux RSS des articles
Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés