Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Casanova

Notes de lecture

SOURCE

http://www.lefigaro.fr/

 

Hollande et Poutine peinent 
à cacher leurs désaccords

Le président français estime qu'il n'y a pas de solution en Syrie sans départ de Bachar el-Assad.

 

Son homologue russe a mis en doute l'efficacité des sanctions contre Damas pourtant réclamées par François Hollande.

.


 

NB 1. Les sanctions n’ont jamais affecté que les peuples, jamais les dirigeants. De Cuba à la Birmanie, en passant par l’Iran, c’est désormais bien connu et établi, mais il ne semble pas que nos dirigeants de l’UMPS en aient pris conscience.

 

NB 2. Remplacer un dictateur par un autre, de surcroît islamiste n’améliore pas la situation démocratique des peuples concernés.

 

NB 3. La pire des solutions serait une intervention militaire.

 

Berlin et Moscou misent 
sur une solution politique en Syrie

 

Angela Merkel et Vladimir Poutine partagent la même préoccupation au sujet de la Syrie : tout faire pour éviter une intervention militaire.

 

NB 1. Merkel et Poutine (un comble) ont des attitudes nettement plus responsables  que nos présidents successifs.

RAPPEL. L’Allemagne a refusé d’intervenir en Libye.

 

NB 2. Je confirme, plus ça change plus c’est toujours pareil et, pour l’instant, en matière de géopolitique HOLLANDE = SARKOZY = nuls.

 


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article