Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Casanova

J’ai cru comprendre que certains lecteurs pourraient douter de mon impartialité dans mes analyses, et peut-être même me taxerait-on d’esprit partisan. Certes j’ai mes opinions, mais dans l’exposé des faits je tâche d’être rigoureux, y compris en donnant mon avis.

 

Il me semble donc nécessaire de faire la mise au point suivante.

 

1° Nul n’est parfait et je n’échappe pas à cette règle.

 

2° Dans ma vie, j’ai eu l’occasion de faire des affaires, sinon fortune, mais j’ai préféré me consacrer à autrui dans diverses activités et surtout comme enseignant.

 

3° Toute ma vie professionnelle a été marquée par le goût de la création et du travail, sans limitation d’horaires. J’y ai été aidé par mon métier qui a été passionnant à plus d’un titre. Ainsi, d’une part, par mes recherches scientifiques, j’ai contribué, modestement certes, à comprendre certains comportements de notre globe terrestre, donc son fonctionnement et son évolution ; d’autre part, comme enseignant j’ai contribué à régler quelques problèmes de société, comme le placement de nombreux jeunes dans des entreprises ; enfin comme expert assermenté auprès des tribunaux,  j’ai aidé à la résolution de problèmes d’aménagement liés à l’environnement.

 

4° Tout cela pour en arriver aux méthodes du travail scientifique, que j’ai toujours appliquées dans mes diverses entreprises, y compris dans ce blog. Avec quelques principes clairs, sans sectarisme. D'abord un paradigme : il faut comprendre pour agir et un problème restera sans solution s’il n’est pas bien posé et si les différents facteurs et paramètres ne sont pas identifiés ou connus . Ensuite la curiosité scientifique : pourquoi ? Quand ? Comment ? Dans un monde mouvant, en évolution rapide, il faut aussi anticiper : par exemples, créer une filière de formation c’est d’abord se demander à quoi elle servira quand elle fonctionnera quelques années plus tard ; implanter un ouvrage d’art en milieu à risques, c’est d’abord se demander ce qui arrivera quelques années ou décennies plus tard, créer un équipement public c’est envisager sa durée de vie et les conséquences à terme…

 

Je pourrais aussi évoquer la méthode d'Hercule Poirot le célèbre détective Belge, il faut être méthodique, ordonné et logique.

 

5° Ainsi, docteur es-sciences et professeur d’université à la retraite, j’essaye dans les billets d’humeur de mon blog (http://www.ampus-casanova.com) de garder la tête froide et l’esprit rationnel qui m’a toujours guidé. En politique, ce n’est pas toujours facile car mon caractère intrinsèque est là, sous-jacent et lié à mon état physiologique (physique et mental) et à mon éducation. Effectivement, il est difficile d’échapper totalement à ses gènes et à ses origines et les Corses, dit-on, ont la tête près du bonnet et ce n’est pas forcément flatteur.

 

6° En conséquence, libre à chacun d’interpréter à sa guise mes articles et leur orientation, sinon leur finalité. Mais, il me faut rappeler l’esprit de ce blog (ce qui figure dans la colonne de droite présentant le blog) :

 

« Ce blog fait suite au blog de Démosthène saturé. Il est destiné, sans grande prétention, à soulever des questions d'actualité à Ampus (village du Haut-Var), en France, en Europe, en Côte d'Ivoire, à Mayotte, ou ailleurs.



 

Ne pas se taire, garder le moral, ne pas avoir peur, révéler les mensonges, rétablir la vérité et apporter une contribution responsable pour une démocratie vivante et positive, voilà mon ambition. Voilà ma ligne de conduite en rédigeant ce blog. 

 

En démocratie, les contre-pouvoirs sont exercés par la société civile, les associations et les citoyens, dans le cadre de la Loi. 

 

On a le droit de ne pas vouloir voir et savoir. On a le droit de dire "après moi le déluge". On a le droit de ne pas comprendre ce qu'est une évolution. On a le droit de ne pas vouloir en apprécier les conséquences. MAIS ON SAIT ! Ainsi, et sans grandiloquence, notre responsabilité personnelle et collective est engagée, face à l'histoire et à notre descendance. »

 

Pour ma part, même si je ne me fais pas beaucoup d’illusion sur la portée et l’influence de mes écrits, j’ai bien l’intention de continuer à n’être le béni oui-oui de personne, ni surtout d’aucun dogme. Ainsi, pour illustrer une versatilité apparente de certains de mes propos, j’avais trouvé la démarche de MELENCHON digne d’intérêt, pour notre pays et ses citoyens, jusqu’au discours de Marseille ou il a prononcé des inepties qui l’on gravement déconsidéré à mes yeux (et même à nombre de ses supporteurs). Ayant obtenu des résultats médiocres à la présidentielle, il veut maintenant redorer son blason et nous présente son combat «épique» contre une seule autre candidate (Marine Le PEN), comme l’alpha et l’omega de son combat politique. C’est dérisoire et lamentable… et hélas à l’image de ce que sont la plupart des politiques. Gagner à tout prix et exister, quelles que soient les méthodes employées. Je rappelle ainsi qu’aux dernières élections municipales d’Ampus « l’équipe » ayant gagné les élections, après m’avoir traité de malhonnête, évidemment sans la moindre justification (calomniez, calomniez, il en restera toujours quelque chose) n’a pas voulu d’un débat démocratique contradictoire . Il semblerait donc que tous les coups soient permis pour accéder au pouvoir, ou à la « gamelle ». Les partis politiques se comportent de plus en plus comme des clans et non comme des porteurs d’idéaux. Ce n’est pas ma conception de la démocratie.

 

Voilà, j’espère avoir un peu clarifié la démarche de ce blog et mes prises de position qui peuvent interpeller certains sinon les choquer. Mais j'assume.

 


Commenter cet article