Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Publié par Casanova

Afghanistan, Cote d’Ivoire, Syrie, « morts à gogo »

 

Afghanistan. Quatre soldats français ont encore trouvé la mort en Afghanistan, sans parler des très nombreux blessés. Désormais ce sont 87 militaires français qui sont tombés au champ d’honneur. Le groupe de militaires patrouillait sur un marché quand un terroriste s’est fait exploser. Il était déguisé en femme en burqa et personne évidemment ne pouvait savoir qui était réellement sous la burqa.

 

NB 1. En France j’ai entendu dire par certains qu’ils ne sont pas gênés que des femmes choisissent de se vêtir en burqa ou niqab…

 

NB 2. Rappelons que pour chasser les soviétiques d’Afghanistan, les américains ont armés à l’époque les talibans.

 

Syrie. Il est vraisemblable que pour chasser les russes de Syrie, les Etats-Unis soient disposés à recommencer leurs aventures d’Irak et d’Afghanistan. Il se dit que la CIA serait derrière le soulèvement syrien. Ainsi, il est à noter que la porte parole du CNS (Conseil national syrien) est madame Bassma KODMANI employée par la fondation Ford, subventionnée par la CIA. Ça interpelle non ? Par ailleurs, madame KODMANI a un doctorat de sciences politique de Sciences-Po Paris et fait partie de celles et ceux qui réclament une intervention militaire et qu’il ne peut y avoir de solution sans le départ de Bachar al-Assad (c’est la position de François HOLLANDE). Ça interpelle. Non ?

 

En Côte d’Ivoire, où séjourne une force militaire étrangère (France et ONU) de plus de 10 000 hommes, une patrouille de l’ONUCI (ONU en Côte d’Ivoire) vient d’être attaquée par un commando non identifié, faisant au moins 7 morts militaires et au moins 8 civils.

 

NB 3. La France devait retirer ses militaires d’Abidjan, la « mission de démocratisation étant terminée, avec la mise en place d’un gouvernement légitime issu des urnes. » En fait, la mission a consisté à mettre en place un ami de SARKOZY, dans le déni de la souveraineté de la Côte d’Ivoire, en emprisonnant le président élu, Laurent GBAGBO. Et il semble bien que les troupes françaises soient toujours sur place.

 

NB 4. Le « président » OUATARRA ne serait-il pas si bien assis sur son trône que le souhaitait SARKO, approuvé par le PS ?

 

La géopolitique ne semble pas être le fort de nos dirigeants depuis plus de dix ans. Le seul éclair de lucidité a été celui de CHIRAC et VILLEPIN de refuser l'intervention en Irak.

 

 

 

Commenter cet article