Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Casanova

 Manque de diversité et trop d'étrangers à Polytechnique . Arrêtez le délire !!!

 

De la méritocratie républicaine et du rayonnement de la France à la médiocratie politicienne...

 

D’après la Cour des comptes, l'une des plus prestigieuses grandes écoles françaises, Polytechnique (l’X), est encore trop peu sociale et féminisée. La Cour reconnaît par contre que le recrutement d’étudiants étrangers est devenu un enjeu majeur, mais qu'il y en a trop (ils coûtent trop cher) !…

 

SOURCE

http://orientation.blog.lemonde.fr/2012/06/25/quand-lecole-polytechnique-se-fait-epingler-par-la-cour-des-comptes/ 

 

et lettre du président (socialiste) de la Cour des comptes, au ministre de la défense du 17 février 2012.

 

RAPPEL : Polytechnique est une école militaire créée par Napoléon (encore lui !).

 

Je passe sur les questions de gestion soulevées par la Cour des comptes (somme toute normales, pour un établissement d’enseignement public), pour réagir sur un aspect surréaliste qui ne me semble pas en rapport avec les missions comptables de la Cour : Polytechnique (l’X), serait trop peu sociale et féminisée et ferait trop d’effort pour recruter des étudiants étrangers (trop coûteux) !

 

Entre autres critiques, la Cour des comptes regrette ainsi le manque de diversité des 2 000 élèves : pas assez de filles (11 % à 18 % selon les années), trop peu de boursiers (11 % en 2009). Il n’y a pas de référence à « l’origine » des élèves, sauf pour les « étrangers ».

 

Vont-ils (nos dirigeants) obliger les filles à se présenter au concours d’entrée d’une école militaire (son directeur est un général et les élèves doivent faire au moins 8 mois de service militaire dans diverses unités) et le Ministère va-t-il établir des quotas (de filles, d’économiquement faibles, de couleur de peau, d’origine, de pays acceptables…) pour intégrer la plus prestigieuse des écoles française.

 

A l’évidence, tout ce qui faisait la spécificité de la France, y compris ses réalisations les plus prestigieuses, va progressivement être détricoté par des politiciens médiocres, forcément majoritaires (c’est la loi de Gauss qui le démontre).

 

Depuis quand la démocratie renoncerait à ses vraies élites (en terme de compétences) ?

 

Depuis quand la France devrait renoncer à former les élites étrangères futurs décideurs dans leur pays ?

 

Quand les politiciens au pouvoir auront-ils une vision de l'avenir du pays et des moyens réels du développement (maintenant appellé la croissance) ?

 

Ça craint !!!

 


 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article