Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Casanova

Difficile de s'abstenir de communiquer.

Lu ce matin, en page 11, dans l'hebdomadaire Marianne (13 au 20 juillet 2012) et transmis ici sans commentaire, ni stigmatisation, faute de temps.

 

 

"Livre après livre, film après film, avec une rigueur et une clarté indiscutables. Benjamin Stora tente depuis trois décennies d'arracher l'histoire algérienne à l'ombre qui l'étouffe".


"[...] Ils ne pardonnent pas non plus son origine à ce fils juif de l'Algérie qui n'a jamais cessé, au cœur des nuits les plus opaques, de chercher la vérité du pays natal.

 

Une campagne à tonalité antisémite est orchestrée contre notre ami dans la presse algérienne - notamment le Soir d'Algérie - par des plumitifs venimeux qui font mine de s'interroger sur « l'énigme Stora » et qui déversent sur l'historien un tombereau d'invectives et d'insinuations aussi absurdes et nauséabondes que dangereuses. Ceux-là, à n'en pas douter, refusent, même un demi-siècle après, que le jour se lève sur une Algérie réconciliée avec elle-même." ■ Martine Gozlan.

 


Commenter cet article