Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Casanova

 

La Poste, les jeunes et le travail ! Ça démarre mal.

 

Ce matin, il est 11 heures je vais à ma boîte aux lettres et trouve un avis de passage avec la mention absent, à 10 heures.

 

J’étais chez moi, et la sonnette est située à 1,50 m et visible de la boîte aux lettres.

 

Je descends chercher, avant la fermeture de La Poste, le colissimo qui m’était adressé et signale à la postière cette anomalie. Il m’est répondu « c’est un remplaçant… ».

 

Dans ma jeunesse, j’ai travaillé pour payer mes études et j’ai fait des remplacements divers. J’étais heureux de ce travail qui m’apportait quelques sous et je crois avoir fait ces travaux occasionnels comme s’ils étaient vitaux.

 

Eh bien, il faut croire que les temps ont changé. Les remplaçants vous mettent dans la boîte du courrier adressé à Chateaudouble, ou aux Cantalus, ou à rue Rompe-cul… ou mettent votre courrier « montée surville » dans une boîte à l’églisonne, ou écrivent que vous êtes absent.

 

NON ! monsieur ou madame les remplaçants, vous n’avez pas d’excuses. C’est un très mauvais départ dans la vie !!!

 

La conscience, et la conscience professionnelle, doivent être présents quelle que soit votre activité, sinon vous aurez une vie de merde, en butte avec la société et vos employeurs !!!

 

Pauvre France. Mais j'ai plutôt envie de dire "pauvre C.."

 

Les vieux de mon temps auraient dit : "il leur faudrait une bonne guerre pour leur remettre les idées en place."

 

En Corse on dirait "tropu tecchu" = trop gâvé

 

 


 

Commenter cet article