Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Casanova

Nouvelles de l’Islam

 

Pakistan

SOURCE : le Monde du 05 juillet 2012

 

Pour avoir brûlé un Coran, un handicapé mental est brûlé à son tour

La scène s'est déroulée, mercredi, dans un commissariat de la ville de Bahawalpur, au Pakistan ou l’Islam est religion d'Etat. L'accusé était un handicapé mental qui "n'était même pas capable de savoir où il habitait", selon un policier qui l'a interrogé.

 

La foule a pénètré dans le commissariat, rossant les policiers qui tentaient de les en empêcher. Ils brûlent plusieurs motos et véhicules garés dans l'enceinte et, arrivant à la cellule où se trouve l'accusé, détruisent les portes et l'emmènent avec eux. Les milliers de personnes ont ensuite battu à mort l'homme avant de mettre le feu à sa dépouille.

 

Pas de stigmatisation SVP.

Ce n'est qu'un cas, sans doute exceptionnel, comme la lapidation au Mali ou les mains des voleurs coupées au Qatar et en Arabie Saoudite, ou celui de Mohamed Merah tueur d'enfants, ou celui du tueur de gendarmes. Il faudrait avoir mauvais esprit pour penser autre chose, comme au principe du cliquet, qui empêche les marches arrières, ou à une progression des manifestations violentes de plus en plus fréquentes de l'Islam (ou de ceux qui s'en réclament).

 

Puisque se sont des cas particuliers, il n'y a donc aucune raison de s'inquiéter ! N'est-ce pas ? D'ailleurs, depuis quelques années, certains s'ingénient à nous faire croire que ces manifestations ne sont le fait que d'un islam fanatique et conquérant et non de l'Islam "modéré" majoritaire et silencieux (comme celui des moniteurs de colo respectant le Ramadan). D'ailleurs, chaque fois il y a une cohorte de politiciens, de droite et de gauche, pour chercher des excuses et minorer le phénomène.


 


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article