Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Casanova

Reçu de « JacquesF».

Pour le vocabulaire le changement c’est maintenant. 

Nous vivons une époque formidable.

 

Nouveautés dans le vocabulaire des journalistes ! 

 

Apprêtez-vous donc à modifier votre langage, et n'oubliez pas que "Les mots façonnent les esprits, puis modifient la manière de penser"  

On ne disait déjà plus "un aveugle " mais » un mal voyant «, un "sourd" mais un malentendant, " un "handicapé", mais une personne a mobilité réduire, une caissière, mais une hôtesse de caisse, et un balayeur...un technicien de surface...... 

 

 Mais maintenant ..

  • Ne dites plus ... "clandestin" mais "candidat à l'immigration" (le Figaro)
  • Ne dites plus ... "Gitans, rôdeurs, Monte en l'air", mais "gens du voyage" (Tous les médias)
  •  Ne dites plus ... "clandestin, immigré illégal, ni même sans-papiers", mais "privés de papiers" (La Dépêche)
  • Ne dites plus ... "quartier à majorité immigrée" mais "quartier populaire" (Tous les médias)
  • Ne dites plus ... "crimes, agressions, violences" mais "actes de délinquance", "incivilités", "bêtises" (Le Parisien) ou "faux-pas" (France 2), et plus récemment "les inconduites" (CNRS)
  •  Ne dites plus ... "émeutes" ou "guerre des gangs" mais "incidents" (Partout)
  • Ne dites plus ... "immigration" mais "mobilité européenne" (Frattini, commissaire européen)
  • Ne dites plus ... "bandes" mais "identités de quartier" (LCI.fr)
  • Ne dites plus ... "Des bandes de noirs et d'arabes" mais "Des jeunes qui se regroupent souvent sur des considérations ethniques"
  • Ne dites plus ... "enfants d'immigrés" mais "enfants issus de familles d'éducations éloignées"
  • Ne dites plus ... "attraper les voleurs" mais "lutter contre les délits d'appropriation" (Midi Libre)
  • Ne dites plus ... "des vauriens font des graffitis" mais des "graffeurs habillent la ville de couleurs
  • Ne dites plus ... "un voyou notoire" mais "un individu défavorablement connu de la justice"
  • Ne dites plus ... "mosquée" mais "centre culturel et religieux"
  • Ne dites plus ... "fusillade" mais "bagarre par balles" (TF1)
  • Ne dites plus ... "invasion" mais "excès d'immigration" (Claude Guéant, notre ex ministre de l'intérieur)

 

MAIS SURTOUT…Ne dites plus .........

 

« Un Français attaché à son pays, à sa culture, à ses traditions et fier de son drapeau » ......mais dites « un raciste », ou « un xénophobe ».  

 

Observations

 

Merci JacquesF pour votre contribution.

 

Rappelons que dans son opuscule Trêve de balivernes (éditions Eloïse d’Ormesson, 2010), Georges Frêche s’interrogeait opportunément : « Qu’avons-nous encore le droit de dire ? »

 

Rappelons aussi que François Hollande, pendant sa campagne a déclaré vouloir supprimer le mot « race » de la Constitution.

 

Attendez-vous à voir les pâtisseries « tête de nègre » changer de nom et voir interdire l’expression « pas très catholique » (surtout si l'on s'adresse à un juif ou à un musulman, ce serait anti-sémite ou islamophobe, le CRIF, le MRAP et consorts vous guettent),  ou « tête de turc », ou "broyer du noir" (là, gare, Taubira veille), ou "tourner en eau de boudin" (interdite à utiliser en parlant à un musulman)…

 

Il va y avoir du travail pour renouveler les dictionnaires et bientôt chacun devra porter un signe ostensible désignant sa religion et la boucle sera bouclée...

 

Nous vivons une époque formidable. Vous pouvez en rire mais "sous cape".

 

La société en plus de la démocratie est bien malade.

 

 


 


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article