Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Casanova

Nouvelle des arabes aux Jeux olympiques : Algérie et Tunisie.

Nouvelle des athlètes de couleur, les vrais vainqueurs des Jeux.

 

Pour l’Algérie, Taoufik Makloufi,  médaille d’or sur 1500 mètres, cette médaille « C'est un don de Dieu. Hier, j'étais viré. Aujourd'hui, je gagne. Je fais cadeau de ma victoire à tout le peuple algérien et à tous les peuples arabes. » 

 

Pour la Tunisie, Habiba Ghribi, médaille d’argent sur 1500 mètres a dédié sa médaille : « C’est une médaille pour tout le peuple tunisien, pour les femmes tunisiennes, pour la nouvelle Tunisie, pour le peuple arabe ».

 

Observation

Si je comprends bien, si vous parlez « des arabes », vous êtes considéré comme stigmatisant, ou discriminant, ou raciste, mais si ce sont des arabes qui le disent et revendiquent leur appartenance à ce groupe ethnique réel, on peut applaudir et y voir une manifestation de solidarité ethnique.

 

Les "arabes" ça existerait donc, indépendamment de leur nationalité ?

 

C'est un peu comme si les athlètes de couleur "noire" (je ne sais pas comment dire autrement), qui sont largement majoritaires dans ces Jeux (athlétisme, sports collectifs, ...), terminaient leurs déclaration de satisfaction et de reconnaissance (à leurs famille, à leur pays, à leur entraîneur...) par "je fais cadeau de ma victoire à l'Afrique et aux peuples noirs." Ce qui ne me choquerait pas. Et même serait objectivement justifié. Le décompte ne me sera pas possible, je le regrette, car il permettrait de "rendre à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu" (Jésus Christ). Il permettrait de montrer un des vrais apports de la colonisation au monde occidental.

 

Notons quand même que les pays dont les athlètes sont exclusivement "blancs", sont ceux qui n'ont pas eu d'aventure coloniale (Russie, Ukraine, Europe de l'Est et du Nord, Chine évidemment...)

 

Cependant, cherchons l'erreur.

 

Il y aurait effectivement à dire. Par exemple et par provocation, j'apporte de l'eau au moulin des éternels repentants : non seulement les Occidentaux ont pillé les richesses minérales d'Afrique, mais ils continuent d'exploiter les hommes et les femmes dans les arènes sportives, comme du temps des gladiateurs.

 

Quoi qu'il en soit, la France, la Grande Bretagne, les Pays-Bas, le Portugal, les Etats-Uns... peuvent leur dire merci.

 


 

Commenter cet article