Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Casanova

 

Un vandale est un destructeur brutal. Le vandalisme est la destruction sans raison d’œuvres d’art et d’équipements.

 

L’origine du mot est le nom d’un peuple germanique oriental qui conquit brutalement la Gaulle et l’Espagne avant de fonder un royaume vandale en Afrique du Nord entre 439 et 534.

 

A Amiens, c'est l’interpellation par la police d’un automobiliste roulant en sens interdit qui a provoqué une émeute. Avec incendie de voitures, d’une école, d'une salle de sport… Coût : 6 millions d’euros. Un habitant portant kéfieh a considéré que la faute en incombe aux policiers. On se demande pourquoi ils ont arrêté une voiture roulant dans le mauvais sens. Le maire PS de la ville reconnaissant que les « actes d’incivilité » sont permanents, par exemple, que les « jeunes » (la mention de voyou n’est jamais utilisée, car il ne faut stigmatiser personne !) regroupent deux ou trois voitures sur un boulevard et y mettent le feu, pour barrer la circulation. Lors de la dernière affaire, même Manuel Valls, ministre de l’intérieur a été malmené.

 

Dans le quartier d’Amiens-Nord (15 000 habitants) les pompiers ne peuvent plus intervenir sans être encadrés par une escouade de policiers. Il est impossible à une équipe de seulement 3 policiers de pénétrer dans la cité. La situation perdure depuis 20 ans (donc sous la gauche et sous la droite). Cherchons l'erreur.

 

La destruction stupide de bâtiments publics indispensables aux habitants est ce que l’on peut appeler du vandalisme. Le tir de chevrotines sur les forces de l'ordre doit-il être, lui, considéré comme un sport ou un diverstissement (maintenant qu'ils ont brûlé la maison des jeunes et la salle de sport...) ? Certains vous nous chanter que ces "jeunes" n'ont pas de travail et qu'ils se vengent sur la société en brûlant les voitures de leurs voisins et en incendiant l'école qui n'a pas joué son rôle. Il faut bien s'occuper. Grave !

 

Je n'ose imaginer la réaction des autorités des pays d'origine de leurs parents.

 

Vu à la télé des habitants (tous d’origine maghrébine ou africaine) se lamentant qu’il n’y a même plus d’épicerie dans le quartier. C’est étonnant, n’est-ce pas ? On se demande pourquoi.

 

NB. "La politique de la ville" a mobilisé en dix ans 42 milliards d'euros... sans résultats. Ça interpelle non ?

 

Mon crédo : Tout problème qui n'est pas clairement posé ne peut avoir de solution !!!

 

Les vandales ne sévissent pas qu'à Amiens. J'y reviendrai.

 

Remarque annexe, le procés des Riot Pussy vient de se tenir à Moscou et les membres du groupe ont été condamnées à 2 ans de prison.

 

Ma question est la suivante, pourquoi les Riot Pussy n'ont pas fait leur show dans une mosquée de Moscou ?

 

Question subsidiaire : Pourquoi dans les émeutes urbaines en France les mosquées ne sont jamais incendiées ? Ce sont les écoles de la République qui sont visées.

 

Quelqu'un a-t-il une explication ?

 

 


 

 


 


 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article