Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Casanova

Il serait temps d'appeler un chat un chat, mais j'ignore quelles forces obscures empêchent les politiciens et les journalistes de dire les faits tels qu'ils sont, sans ciconlocutions. Attendent-ils l'explosion final pour oser parler ? N'ont-ils pas compris qu'il en va de la survie de notre mode de vie et de notre civilisation (dénoncée par tant d'auteurs).

 

Les maires qui passent à la télé, y compris les maires PS, veulent dire (et parfois osent le dire, à mi-mots) que ça va très mal (les maires de Villers le Bel, Amiens, Evry...), mais en enrobant leur discours de considérations d'un autre âge, ce qui affaibli leur témoignage.

 

Dernier exemple le maire d'Amiens passant dans une émission de grande écoute (la 5 hier soir) décrivant une situatiuon désormais intenable, malgré les millions d'euros d'argent public dépensé et déclarant en baissant la voix, "je me suis trompé pendant trente ans (en mettant sur le compte de la société les dérives criminelles des quartiers)" ... majoritairement peuplés d'ex-étrangers du sud (ça ce n'est pas dit).Et de rajouter que rien ne peut excuser ce qui s'estb passé, en particulier l'incendie de l'école. Tirer sur des policiers au fusil de chasse semble moins important. Dans quel pays, à part le notre, ce type d'action criminelle est-il banalisé, sinon toléré ???

 

Comme Manuel Valls déclarant lors de la visite de sa brocante d'Evry, en 2009 :" il y a trop de blackos, on ne peut pas mettre quelques blancs, quelques white, quelques blancos !" Evidemment le MRAP et le CRAN ont protesté.

 

[…] Têtebleu ! ce me sont de mortelles blessures

De voir qu'avec le vice on garde des mesures,

Et parfois il me prend des mouvements soudains

De fuir dans un désert l'approche des humains.[…]

 

Molière, Le Misanthrope

 


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article