Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Casanova

J’ai reçu quelques observations peu amènes sur mes articles concernant les arabo-musulmans.

 

L'esprit qui m'anime. Explication succincte.

 

Il ne peut y avoir de réponse rationnelle pour envisager l’avenir sans la prise en compte du passé et surtout sans tirer les leçons du passé et sans tenir compte d'un minimum de règles sociétales (l'homme est un animal social).

 

Aujourd’hui je suis convaincu (et je ne suis pas le seul, et de nombreux auteurs ont analysé scientifiquement la situation, sans parti pris), qu’une civilisation puissante (l’Islam) est en train d’envahir l’Europe en général et la France en particulier , grâce à sa démographie, ses moyens financiers et sa foi (comme l'a bien exposé le philosophe Michel Onfray, "aucun occidental n'est disposé à mourir pour défendre les valeurs occidentales, alors que chacun peut constater que nombreux sont les musulmans qui sont prêts à mourir pour leur foi").  À désormais moyen terme, cette civilisation vise à se substituer à la notre.

 

Cette civilisation dispose aussi d’une arme redoutable dont est privé l’Occident et en particulier l’Europe : le pétrole, vital pour l'Occident. Les revenus du pétrole permettent ainsi par ailleurs aux monarchies théocratiques du golfe persique d’aider puissamment les mouvements religieux les plus obscurantistes pour mener le Djihad (la guerre sainte contre les non musulmans), partout où il est possible.

 

Cette civilisation dispose aussi du relai puissant des élites occidentales, surtout françaises, qui refusent d’appréhender un problème dans toutes ses composantes et s’imaginent dogmatiquement et naïvement que partout dans le monde les élites mondialisées sont interchangeables. Certes c'est exact à l'échelle individuelle, dans les domaines de compétences des individus, à condition de ne pas tenir compte des contraintes qu'ils subissent dans leurs pays respectifs.  En effet, ces élites, chez elles, sont sous contrainte de la société. Ainsi, les élites françaises oublient aussi que la liberté dont elles jouissent en Occident n’a pas cours partout.

 

Ne pas s’en rendre compte est irresponsable et à terme criminel. Parmi les régimes islamistes non théocratiques mais totalement contrôlés par les religieux, il faut citer le Pakistan qui n’a pas de pétrole mais possède l’arme atomique.

 

En conséquence de quoi (je ne puis développer ici dans cet article), tout ce qui est en notre pouvoir devrait être fait pour faire respecter chez nous la laïcité si chèrement acquise. C’est très loin d’être le cas. Au contraire, chaque jour apporte la preuve que les responsables politiques occidentaux, surtout français, chaque fois qu’ils sont confrontés à des exigences de l’Islam, trouvent des prétextes pour céder à ces exigences. Par petits morceaux, mais irréversiblement, la laïcité est concrètement abandonnée au profit du multiculturalisme religieux.

 

La mission que je m’assigne comme citoyen laïc de culture gréco-latine et judéo-chrétienne, est ainsi de dénoncer toutes les entorses à notre culture et à la laïcité en faveur d’un acteur résolument agressif (l’Islam), dans le fond si ce n’est dans la forme. Il suffit, et je m'y emploie, à regarder l'actualité mondiale. Il n’y a dans ma démarche ni racisme, ni volonté de stigmatisation d’un groupe humain, ni agressivité envers des croyants qui peuvent vivre chez nous leur foi comme ils l’entendent, mais dans le strict respect des valeurs qu’ils ont trouvées en arrivant sur cette terre et dans le respect de nos règles républicaines. Ils ont à s’adapter à la République. Ce n’est pas à la République de s’adapter à leurs croyances.

 

Pour avoir vécu près de trente ans dans des sociétés multiculturelles et multiconfessionnelles, j’affirme sur l’honneur que mon action y a toujours été scientifique et technique et je n'ai jamais essayé de convertir qui que ce soit à nos valeurs philosophiques occidentales, hors de l’enveloppe de notre aire civilisationnelle. Je me suis toujours adapté aux sociétés où j'ai travaillé et j'y ai été toujours bien accueilli. A titre de réciprocité j’attends ainsi des venus du sud de fraiche date (moins d’une cinquantaine d’années), même et surtout s’ils sont de nationalité française qu’ils restreignent leurs exigences religieuses à leur cercle privé.

 

C’est donc le combat qui est le mien aujourd’hui, sans haine et sans crainte. Chaque fois qu’un danger de fin de civilisation m’apparaît, hélas quotidiennement, en France et ailleurs, j’entends le dénoncer. Sans crainte d’apparaître gâteux ou décalé par rapport à l’ambiance défaitiste, ou pire collaborationniste générale.

 

Comme je considère que la première responsabilité de cette tendance échoit aux « élus » en charge de nos affaires publiques, ils sont ma cible préférée. Tous les exemples que je cite des excès islamistes, sont destinés à illustrer la différence de culture (en fait de civilisation) entre lOccident et les terres d'Islam.

 

Bien sûr la présente explication n’est pas exhaustive, mais elle rassurera peut-être certains sur ma santé mentale. J'espère faire œuvre sociale utile, cependant sans illusions exagérées, mais avec conviction et rationnalité.

 


Commenter cet article