Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Casanova

 

A l’occasion du « débat » sur le traité de stabilité budgétaire européen. Vous savez ce traité que François Hollande déclarait inacceptable pendant la campagne présidentielle et que maintenant il presse l'Assemblée nationale d'adopter !!! Ce traité qui reprend tout simplement les critères du traité de Maastricht, contraignant les Etats à une saine gestion !!! Vous l'aurez compris les Etats de pourraient bien gérer que s'ils s'engagent à le faire dans un traité renouvelé a l'envi. C'est surréaliste !!! C'est même fou ! C'est de la poudre aux yeux.

 

Notes de lecture

Jean-Claude Barreau, Le coup d’Etat invisible, Albin Michel, 1998.

 

Jean-Claude Barreau fut conseiller de François Mitterand et Charles Pasqua. Son livre est plus que jamais d’actualité.

 

« Pendant que Bruxelles donne des directives sur le sperme de cochon, le chômage explose chez nous. »

 

« La réalité, c’est le culte, jamais avoué, jamais aussi visible pourtant, du profit financier comme seul bien commun digne d’intérêt. »

 

« L’Union [Européenne], qui détruit les Etats forts, fait en réalité la faiblesse de l’Europe réduite à n’être plus qu’une grande zone de libre-échange, soumise à la volonté des autres* (ce qu’on appelle pudiquement la mondialisation). »

 

"Les frontières sont des réalités que le mondialisme s'épuise à nier."

 

"Avant l'entrée de l'Angleterre dans l'Union, les documents à Bruxelles étaient rédigés à 75% en français. Aujourd'hui ils le sont à 75% en anglais." C'était écrit en 1998. Depuis pratiquement tout est en anglais. La France régresse partout et nos (?) élites y contribuent puissemment. Moscovici (ministre français PS) et Lellouche (ex-ministre français UMP), ont été surpris à parler entre eux en anglais !

 

* Les autres ce sont les financiers de la City et de Wall Street, autrement dit les Américains et les Anglais... et la banque Goldman Sachs qui a placé ses hommes à tous les leviers de commande de l'Occident : Réserve fédérale américaine, Banque centrale européenne, entourage d'Obama, à la tête de l'Italie, de la Grèce...

 

Le sujet de l'abandon de la souveraineté française (et par voie de conséquence du peuple français) par nos dirigeants est un sujet inépuisable ! Aussi bien en matière financière qu'en matière sociétale.

 

 


 

 


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article