Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Casanova

Un peu de culture et d'éducation.

On n'en finira pas avec les ignorants qui prétendent que la colonisation n'a rien apporté aux peuples colonisés. "On ne peut faire boire un âne qui n'a pas soif."

Les exemples positifs sont pourtant innombrables, de l'assèchement des marais algériens aux services des grandes endémies (lutte contre le paludisme et la tripanosomiase, ou la lèpre) en Afrique noire.

Aujourd'hui je publie ici un article paru dans "la lettre de l'Institut Pasteur" de décembre 2012, qui relate les travaux d'un pasteurien, Paul-Louis SIMOND, lors de ses missions Outre-mer. Je l'ai déjà écrit, je me répète, seuls les faits sont respectables. Tous les Français ne sont pas partis "aux colonies" pour faire suer le burnous.

Pasteur-Simond-W

Monsieur Hollande, en Algérie, rencontrant son homologue Bouteflika, pourrait lui rappeler que le premier hôpital construit en Algérie l'a été par les Français en 1832 et que la fertile plaine de la Mitidja est le résultat du travail des colons. Même s'ils ont fait alors "suer le burnous", c'est bien l'Algérie d'aujourd'hui qui en bénéficie, comme d'ailleurs des ressources en gaz et en pétrole, dont profitent les corrompus algériens.

 

Alors ? Repentance ? "Ça se discute! N'est-ce pas ?"

Mesdames et messieux les pétochards, ou c..i..es molles,  ou "collabos" amnésiques, ou gens de mauvaise foi, lisez !

 


Commenter cet article